Femme au sexe de pain, où se pétrit le genre humain...

Elle se mure

Confuse

De ne plus rien entendre

Quand se tassent les heures

En minuscules tas.

 

Elle s’étrangle

Honteuse

De ne pouvoir parler

Quand se tassent les mots

En minuscules tas.

 

Elle déroule

Complice

Le fil d’un souvenir

Quand se tassent les rêves

En minuscules tas.

 

Elle s’endort

Cruelle

Dans un lit de hasard

Quand se tasse l’amour

En minuscules tas.

 

Elle s’éteint

Victime

De trop d’indifférence

Quand se tasse l’ennui

En minuscules tas.

 

Elle s’oublie

Maudite

Par une nuit sans lune

Quand se tasse la vie

En minuscules tas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *